Programme local de prévention des déchets

Une obligation règlementaire

 La prévention porte sur les étapes en amont du cycle de vie du produit, avant la prise en charge du déchet par un opérateur ou par la collectivité.

Grâce à la prévention, il est possible de réduire ses déchets, d’éviter l’utilisation de produits dangereux et de diminuer leur nocivité.

Le Programme Local de Prévention des Déchets (PLPD) est l’ensemble des actions mises en œuvre sur 5 à 6 ans par les collectivités, pour réduire la production de déchets. Il est devenu réglementairement obligatoire depuis juillet 2015 où  la Loi de Transition Énergétique pour la Croissance Verte (LTEPCV) est venue renforcer  les objectifs du Grenelle (2010) à savoir :

  • Réduire de 10 % les déchets ménagers (d’ici 2020 sur la base de 2015)
  • Réduire de 50 % les déchets admis en installations de stockage (2025)
  • Porter à 65 % les tonnages orientés vers le recyclage ou la valorisation organique (2025).

Un engagement fort du SMICTOM

En 2015, chaque habitant du SMICTOM produisait en moyenne 632 kg de déchets par an
(moyenne nationale 568 kg/hab/an et 520 kg/hab/an pour la région Grand Est).

Pour répondre aux préconisations réglementaires de la loi TEPCV, l’effort attendu pour 2020 était de – 63 kg par habitant (à population quasi constante).

Après un diagnostic du territoire et l’identification des principaux gisements de déchets, le SMICTOM a constitué un groupe de travail avec les représentants de ses 5 communautés de communes pour définir et mettre en oeuvre un plan d’actions de prévention et assurer sa mise en œuvre sur le territoire.

Le programme est défini autour de trois axes stratégiques :

  • Éviter la production de déchets verts et encourager la gestion de proximité des biodéchets
  • Promouvoir les gestes éco-responsables
  • Encourager l’éco-exemplarité

En 2019, 5 communes volontaires étaient accompagnées pour relever le défi Zéro Déchet en collaboration avec notre prestataire Corinne BLOCH des Ateliers de la Terre.

Buhl, Hatten, Morsbronn-Les-Bains, Reichshoffen et Wissembourg ont pu bénéficier de formations, conseils et suivis personnalisés pour réduire leur production de déchets selon les points sensibles identifiés (salle des fêtes, écoles, cimetières, espaces publics, marchés…).

Au bout d’une année : les 5 communes ont enregistré une réduction de déchets entre 17 % et 42 %.

En 2020 et 2021, 9 autres communes se sont engagées : Dambach, Froeschwiller, Hoffen, Hunspach, Mietesheim, Munchhausen, Rott, Seltz, Obersteinbach. Jusqu’à – 52 % de déchets communaux pour ces communes !

Cette année, ce sont 6 communes s’engagent à relever le défi zéro déchet : Gunstett, Seebach, Forstheim, Niederbronn-les-Bains, Langensoultzbach et Gundershoffen.

En 2019 , grâce à la mutualisation des efforts (PLPD) et des initiatives (adoption par 3 Communautés de communes de la RI au poids) :

  • – 4 % de déchets par rapport à 2018
  • 553 kg/hab produits : objectif PLPD 2020 largement atteint

Stands, ateliers pratiques, conférences, journées broyage, fiches techniques, diffusion régulière du Mag Info Zéro Déchet… sont là pour consolider voire intensifier nos efforts de réduction de déchets.

Le succès de ce programme reste tributaire de l’engagement de chacun. Alors, on compte sur vous !

 


Pour vous accompagner dans la démarche, consultez Les Mags Infos Zéro Déchets :

Mags Infos Zéro Déchet

 

Liens utiles :

  Pourquoi réduire ses déchets ?

Gestes éco-responsables du quotidien   

Devenir acteur de la réduction des déchets

Bilan PLPD 2021

 

24 575 tonnes

de déchets colléctés chaque année sur les 11 déchèteries du territoire.

91 147 habitants

Les services du SMICTOM desservent au total une population de 91 147 habitants.

14 250 tonnes

de déchets non dangereux stockés en 2021 sur le site de Wintzenbach.